Biographie de Sylvia Versini

Sylvia Versini est compositeur, arrangeur, pianiste, chef d’Orchestre, soundpainter et enseignante.

D’origine corse antillaise et italienne, Sylvia Versini-Campinchi suit une voie musicale à l’exemple de sa grand-tante Finotte, pianiste créole dans le célèbre orchestre ‘STELLIO‘.
Elle débute le piano à 12 ans et le jazz à 14 ans avec Michel Sardaby, puis suit l’enseignement de l’Académie de musique de Monaco et du conservatoire de Nice.
Après 4 ans de cours d’arrangement et le diplôme de fin d’études obtenu à la Bercovitz Music School, Sylvia se perfectionne en harmonie avec Bernard Maury.
Naissent alors ses premières formations parisiennes, d’influences jazz et funk puis en 1993 un sextet de jazz.

R
evenue s’installer dans le sud, elle crée une association « God Save The Jazz » et, après avoir obtenu, à l‘IMFP (Salon de Provence), le diplôme d’arrangeur dans la classe d’ Yvan Jullien, elle décide de se consacrer à l’existence de son groupe le «Sylvia Versini Octet», avec lequel elle enregistre son premier album, «Broken Heart» (Label AjmiSeries, distrib. Intégral).
Depuis 2005, elle participe avec intérêt au développement du «Soundpainting» en France : cette technique révolutionnaire de direction d’orchestre basée sur la composition instantanée, mise au point par le musicien américain Walter Thompson et relayée en Europe par François Jeanneau, lui permet d’orienter le S.V.Octet vers de nouveaux horizons…  Elle participe aux Think Tanks de Soundpainting (Suède, 2006-2008).

  • En 2007, le CCJO (Cologne Contemporary Jazz Orchestra) l’invite à venir diriger sa musique pour un big band.
  • En 2008, Sylvia reforme un nouveau SVOctet, composé pour sa plus grande part d’anciens élèves du CNSM : Jean-Charles Richard, Daniel Zimmermann, Hughes Mayot, Antoine Berjeaut, Anne Paceo, Frédéric Marillier, Léo Montana et Joan Eche-Puig. Son association, God Save The Jazz, adhère à l’association Grands Formats.
  • En 2009, elle crée et anime un ensemble de Soundpainting. La chorale Amalgam lui passe commande d’une pièce intitulée Accroch’ Coeur (sortie disque 2 avril 2011). Sylvia entre au conservatoire de Montreuil pour enseigner l’harmonie, l’arrangement et le Soundpainting.
  • En 2011, elle reforme son groupe et l’intitule le «Sylvia Versini Orchestra», dont font partie, Emil Spànyi, Joe Quitzke, Eric Surménian, Daniel Zimmermann, Hugues Mayot, David Lewis, Ganesh Geymeier, Lionel Ségui et elle-même au clavier et à la direction. En février, l’orchestre enregistre un 2ème album «With Mary Lou In My Heart» (hommage à Mary Lou Williams), dont l’invité est François Jeanneau.